US National Parks : Monument Valley, Antelope Canyon et Horseshoe Bend.

Continuons notre périple à travers les National Parks et dirigeons nous vers l’Arizona et les réserves des Navajos. Justement, précision avant la visite : ces sites étant situés dans des réserves ne sont pas propriété américaine et donc ne sont pas officiellement des US National Parks. Mais bon, c’est beau, ça se visite et ça coupe le souffle donc ce n’est qu’un détail.

Premier arrêt: Monument Valley, à la frontière de l’Arizona et de l’Utah. Un relief magique, des rochers gigantesques aux couleurs rougeâtres sur un plateau sans fin. On peut s’y balader en voiture ou avec un guide Amérindien qui en connait tous les recoins.
J’ai ainsi pu passer l’après-midi avec un guide indien qui nous a fait la totale touriste : chansons, histoires, noms indiens des rochers… Le soir était prévu au programme dîner indien (un tacos, normal), spectacle traditionnel, nuit à la belle étoile (salut les coyotes) et réveil à l’aube pour s’émerveiller devant le lever de soleil

Tout droit, la première à gauche.

Le groupe dans l’Indien mobile!
Bam! Merci pour le coup de fouet ‘Dame nature!

Chaque petit rocher à son petit surnom et vous fait travailler votre imagination
Habitation traditionnelle Navajos (on y croît évidemment)

« Sun’s eye »

Repas indien…mouais.

Père Castor, racontes nous une histoire!

Lever de soleil

Après avoir dit Bonjour aux rochers, nous partons découvrir une autre merveille le « Horseshoe Bend » (la courbe du fer à cheval)…
Et Paf, Dame Nature a fait du bon boulot, encore une fois.

Méandre du Colorado

Pour être énorme, j’étais pas vraiment détendue d’être à côté d’un énorme fossé.

Entre la route et le méandre : le désert.

Et on repart, parce qu’on en a pas assez pris pleins les yeux.
Direction « Antelope Canyon » connu également pour avoir accueilli… Britney Spears pour le clip « I’m not a girl, not yet a woman » (Enfin pas si connu pour cet usage, mais j’étais fan de Britney quand j’étais plus jeune…)

On retrouve les Navajos et leurs engins pour la visite

Dame Nature, Acte 3.

Et ça c’est juste en levant la tête et c’est assez fou.

Par contre, à fuir pendant les jours de pluie, l’eau monte très rapidement et a déjà causé de nombreuses catastrophes.

Sur ce, je vous laisse et je m’en vais en cuisine travailler sur le prochaine article que je vous réserve…

Publicités

US National Parks : White Sands, New Mexico

En 2009 et 2010, j’ai eu la chance de traverser les Etats-Unis de la côté est à la côte ouest. La première fois de New York à Los Angeles par le sud et la seconde de New York à San Francisco par le nord. Durant ces road trips, j’ai développé une passion, ou plutôt une collection, je dirais même une obsession : la quête des National Parks !
Les Etats-Unis comptent 397 espaces protegés par l’appelation National Park qui regroupent les parcs naturels mais également les lieux historiques, monuments historiques, les lacs, les baies, les parcs militaires, les parcours historiques et bien plus encore (coucou Denver) ! Dans la rubrique le saviez vous: la statue de la liberté est un National Park tout comme la Maison Blanche.
Mon objectif ? En découvrir le plus possible et ainsi ajouter un nouveau tampon à mon passeport officiel des National Parks à chaque découverte!

Sticker, logos et dates : des souvenirs de Yellowstone, Devils Tower et Wind Cave.

Alors oui, ce n’est pas de l’actu fraîche, ça date de 2 ou 3 étés mais ce sont des lieux qui m’ont marqués, où je rêve de retourner mais surtout que j’ai envie de vous faire partager. Évidemment, vous connaissez le Grand Canyon, mais saviez vous qu’à certains endroits vous pouvez admirer des écureuils danseurs ? Ou saviez vous que vous pouvez passer une soirée et même une nuit à la belle étoile avec des indiens à Monument Valley? Et puis connaissez vous Carlsbad ou White Sands ? Ces national parks qui ne sont pas les plus connus mais les plus surprenants? Bon, je pense vous avoir convaincu.

Commençons donc ce tour des Etats-Unis avec mon numéro 1, mon coup de cœur, celui qui m’a tenu bouche bée le plus longtemps : White Sands, au Nouveau Mexique. Un désert de sable blanc auquel on ne s’attend pas du tout et où faire des étoiles dans le sable ou faire du surf sont choses normales.

Paysage, Nouveau Mexique, on ne s’attend à rien de spécial

Un National Park, ici ?

Ah ouais on aperçoit un truc là-bas…

Et là, BAM !

La roue, un truc que je ne maitriserait jamais.

Je vous laisse imaginer l’ampleur du truc…

Sarah version 19 ans. Coup de vieux en une seconde…

Flou par l’action ! Envie d’une descente en luge ?

Sur cette vue rosée de cette étendue de sable blanc, je vous dis à plus tard pour un nouveau paradis à découvrir….