Miami Beach: Jour 3, Key West.

Samedi se présentait comme notre journée découverte, notre journée paradisiaque à… Key West. Key West c’est la dernière des Keys, des petites îles reliées par des ponts mais c’est surtout le point le plus au sud des Etats-Unis. Une île dans la baie de Mexico et à quelques kilomètres de Cuba puisque certains cubains faisaient le trajet à la nage pour échapper à Castro.

A savoir: si vous êtes à Miami ou Miami Beach et que vous avez l’envie de découvrir les Keys ou le fameux parc des Everglades, vous avez deux solutions. Tout d’abord, si vous avez le permis, vous pouvez louer une voiture ça ne vous coutera pas bien cher. Deuxième solution, y aller en bus. Vous trouverez un peu partout des points de vente d’expéditions en bus à destination des principaux sites de Floride, enfin par expédition je sous-entend trajet aller-retour. Il faut savoir que les prix sont alignés à première vue, néanmoins il est bon de comparer un ou deux points de vente car le prix après négociations ne sera pas le même. Surtout si l’on vous dit que c’est maintenant ou jamais, prenez votre temps, il y aura toujours de la place autre part. Ainsi, notre expédition aurait du nous coûter 80$ chacune, nous avons finalement payé 55$ chacune. Petite sourire, petite décolleté, regard dubitatif et paf, ça fait des chocapic !
Après notre affaire nous somme donc prêtes pour une journée riche en kilomètres puisque une navette est censé passée nous prendre vers 6h50, le départ en bus étant fixé à 7h du matin, l’arrivée vers 11h30 puis après un après-midi libre, le retour au bus en direction de Miami Beach est fixé à 17h30 pour une arrivée prévue vers 22h.
Nous étions donc excitées de découvrir Key West, ses places, son style inimitable. Mais nous n’étions pas préparées à ça. Nous n’étions pas préparées à la journée la plus noire de l’année.
Tout commence à 5h45 lorsque nous nous réveillons. Alors que je suis encore à moitié endormie, Capucine me demande: « On fait quoi? » Réponse: « Beh on va à Key West!« . Capucine ouvre alors les rideaux et là je comprends le sens de sa question: éclairs, vent, tonnerre et bien sûr pluie. Elle n’a quasiment pas dormi, réveillée par cet orage quasi tropical. Key West étant plus au sud, on se dit qu’il y a de fortes chances que la situation s’arrange et puis à Miami on nous a clairement dit que quand il pleut le matin, il ne pleut pas l’après-midi et vice-versa. Nous nous décidons donc à rejoindre la navette et de reporter notre voyage au lendemain si le chauffeur nous affirme que ce sera comme ça toute la journée.
Nous nous rendons donc au point de rendez-vous, le hall d’un hôtel de luxe à 3 minutes à pied de notre résidence. En mini short (et oui il faisait quand même chaud) et sac plastique sur la tête, nous arrivons au lobby et attendons la navette. Alors que cette dernière arrive, je sens quelque chose sous ma robe, une brûlure… Je commence à demander des informations au chauffeur et alors qu’il m’annonce qu’il n’a aucune information sur le temps, je crie. Capucine secoue ma robe et le chauffeur montre quelque chose au sol. Qui se fait piquer par une abeille sous un orage tropical à 6h50 : c’est Sarah. Bon là autant vous dire que Capucine a joué l’infirmière accomplie en m’enlevant le dard alors que je pleurais et que je paniquais à l’idée de gonfler vu que je ne savais pas si j’étais allergique ou non. Plus de peur et de larmes que de mal, après un petit coup de désinfectant et quelques minutes d’attente, la douleur se calme et nous nous reconcentrons sur nos prières anti-pluie.
Là, on se dit déjà que la journée commence mal. Et pour vous résumer la suite, il a plu quasiment toute la journée, Key West était en partie inondé, certaines rues étaient barrées et les touristes se démarquaient des habitant par la couleur de leur poncho. Après un long déjeuner à l’abri, la chance nous a souri pour découvrir la ville, la pluie s’est arrêtée, une éclairci nous a bien eu la bonté de pointer son doux museau et nous avons pu nous balader quelques heures et découvrir la beauté et le charme de l’île avant le retour de quelques gouttes. Le style de Key West est à mes yeux un mix de la Nouvelle-Orléans et de Cuba. Petites maisons de charmes, colorées où les boutiques de souvenirs, les boutiques de cigares cubains et les restaurants de fruits de mer se mélangent. Trois choses majeures à voir : le fameux point le plus au sud, la maison d’Ernest Hemingway et la résidence de vacances des présidents américains.

Le style avant tout

Mojitos pour tenir le coup

Les deux spécialités: la tarte au citron et surtout les fraises en beignet.

Caractéristique de l’île: des poules et coqs partout !

« Parti pêcher » : normal.

Un gâteau burgers quoi.

Maison rose, notre future maison

Téma la taille des cookies.

Le point le plus au sud des Etats-Unis !

Duval Street: la rue animée de l’île

Hard Rock Café de Key West

Pour sûr, on se souviendra de cette journée et de ce temps qui ne se présente qu’une journée par an et qui est tombé pile ce jour là (parole d’habitante) mais surtout on se souviendra de Key West qui a su nous charmé même sous un petit orage tropical.

2 réflexions sur “Miami Beach: Jour 3, Key West.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s