Un weekend entre filles à Philly. Jour 1

Quand on se retrouve à vivre aux Etats-Unis pour quelques mois, quelques années, un phénomène se produit assez rapidement : la bougeotte. Vous vous retrouvez à rencontrer des dizaines de gens venant de dizaines de destinations différentes et vous n’avez alors qu’une envie : tout découvrir. C’est une des choses que j’aime aux Etats-Unis, cette diversité de paysages, de cultures et de mentalités. En quelques heures de bus ou d’avion, vous pouvez vous retrouver les pieds dans l’eau ou dans la neige, tout en restant dans le même pays. Avec mes deux transamericas, j’ai eu la chance d’avoir un large aperçu du pays, pourtant j’en veux toujours plus et il me reste toujours des cases à cocher sur ma liste de « villes à voir impérativement« .
Résultat, il y a quelques semaines, mes copines et moi avons eu envie d’un petit weekend entre filles dans une ville que nous ne connaissions pas encore et qui n’était pas non plus à des miles et des miles de NYC. Une carte et un peu de réflexion plus tard, nous avons rapidement penser à…. Philadelphie ! Après un petit checkage des bus et des hôtels, on trouve très vite de bonnes affaires en quelques clics et notre voyage se goupille à merveilles.
Problème ? Nos aprioris. Dites moi, si je vous dis Philadelphie, vous pensez à quoi ? Buildings, Rocky, cloche ? Pour nous, la ville se résumait à cela, la liste semblait courte. Bouger c’est bien, y faire quelques chose c’est mieux. 
Mais nous étions vilaines et ignorantes car cette ville avait beaucoup plus à offrir. Philadelphie tout d’abord c’est une ville historique avec un magnifique coeur « oldschool » à l’anglaise, et de nombreux National Parks, qui ne se définissent pas que par des parcs nationaux mais sont surtout des sites historiques protégés comme la Liberty Bell. Mais Philly c’est surtout de l’art, des sculptures, des peintures murales, un énorme musée qui a fait suer Rocky grâce à ses marches. Côté culinaires, certains connaissent peut-être le fameux Phili-cheese-steak : un sandwich avec de nombreuses choses mais surtout du fromage et de la viande comme le dit l’intitulé. Le downtown Philadelphie  est également relié par un pont à un énorme campus occupé par diverses universités toutes dans un site très anglo-saxon. Enfin, pour l’anecdote, Philadelphie possède aussi une énorme prison où Al Capone a été emprisonné pour quelques mois.

Conclusion? Le style de la ville nous a énormément rappeler Boston, néanmoins le charme de Philly ne peut atteindre le niveau de Boston. Deux jours suffisent amplement pour découvrir et profiter de la ville. Un weekend de trois jours est parfait pour en plus faire un petit tour du côté des deux attractions majeures qui sont le musée d’art et la prison, que je n’ai d’ailleurs pas fait puisque je voulais profiter pleinement de la ville et du soleil.

Ainsi, je me suis retrouvé face à un tri de 300 photos et d’une heure de vidéo à condenser…Après d’intenses efforts d’organisation, je me suis décidé pour deux articles.
Je vous laisse donc découvrir ci-dessous notre première journée à Philadelphie dans les rues du cœur historique, sur la South Street connue pour ses restaurants, bars mais aussi mosaïques et Jim’s Steak ! Enfin, la journée s’est terminé par un passage dans le centre de la ville (downtown Philly) et un périple jusqu’au Museum of Art pour prendre un peu d’altitude en haut des fameuses marches grimper par Rocky pour admirer la ville de nuit.

JOUR 1

Les Anglo Saxons sont passés par là, aucun doute.

Maison de Betsy Ross, celle qui a réalisé le premier drapeau américain à étoiles et rayures.

The Liberty Bell, celle qui a sonné la signature de la déclaration d’indépendance. Paraît-il.

 
Independance Hall, lieu clef de la signature de la déclaration d’indépendance américaine et de la constitution américaine.

South Street

Jim’s Steak, le spécialiste de la spécialité de Philly !

Tadaaaaaa !

South Street encore et toujours

Les fameuses peintures murales de Philadelphie

Intérieur d’un petit café américain comme je les aime, qui vous donne envie de venir en pyjama et regarder les gens passer avec votre délicieux chocolat chaud et votre brownie fait maison.

Un endroit magique comme son nom l’indique: le Philadelphia’s Magic Gardens

 
Downtown Philadelphia

Quand l’historique et le moderne se mélangent…
Un plateau de jeux à taille humaine

Le LOVE de Philadelphie

Entre le centre de Philadephie et le musée d’art

Street Art, un réel jeu : ces petites choses sont partout dans les passages protégés.

Rocky style

Philadelphia by night.



 Petit résumé vivant de la journée en vidéo !

4 réflexions sur “Un weekend entre filles à Philly. Jour 1

  1. J'aime beaucoup le style des maisons qui leur donne plein de charme… Elle a l'air bien éloignée de l'image que je peux me faire des grandes villes américaines. Merci beaucoup pour cette découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s